Gagner de l’argent en utilisant votre voiture? Comment ?

9

Gagner de l’argent en utilisant votre voiture? Grace à une Application ?

Gagner de l’argent en utilisant votre voiture? C’est ce que propose cette application belge

La livraison collaborative, c’est le concept lancé par deux jeunes bruxellois. Une application réunit des navetteurs qui proposent de livrer des colis durant leurs déplacements, tout en étant rémunérés. L’application est en phase de test, mais les premiers résultats s’annoncent prometteurs.

Comme chaque matin, Dylan consulte son téléphone avant de prendre la route… mais ce n’est pas vraiment le trafic automobile qui l’intéresse.
Depuis un mois, il profite d’une nouvelle application pour rentabiliser ses trajets fréquents entre Bruxelles et Liège. Hytchers permet aux navetteurs de livrer des colis.

Ça recherche automatiquement les colis disponibles pour le transport, en quelques secondes. Il suffit ensuite de cliquer, on réserve et c’est parti“, confie Dylan.

Avant d’aller récupérer ses paquets, Dylan a rendez-vous avec Antoine Dessart. Ce jeune entrepreneur a créé cette application 100% belge. “Cette idée nous est venue quand on a fait un voyage en autostop. On avait oublié un bouquin derrière nous, et on s’est dit que ce serait bien que le bouquin puisse faire de l’autostop aussi“, explique Antoine Dessart, co-fondateur de l’application Hytchers.

Le logiciel est en phase de test, alors Antoine veille à son bon fonctionnement. “On a essayé de penser ça de manière à ne pas inciter de faux livreurs ou de faux indépendants. Donc vous entrez votre destination, et seulement après on vous dit s’il y a des colis sur votre route. Donc il n’y a pas moyen de se transformer en livreur du dimanche et de livrer les colis qui sont dans la station à côté de chez vous“, précise Antoine Dessart.

Notre navetteur-livreur, lui, fait un petit détour par une station-service pour récupérer le colis, avant de prendre l’autoroute. C’est parti pour une heure de covoiturage entre Bruxelles et Liège… avec un passager plutôt silencieux. “Pour mon trajet Liège-Bruxelles, ça me rapporte plus de 6€. Donc si on compte sur le mois, ça fait quand même un sacré budget. Et ça permet de faire le plein avec une carte essence“, explique Dylan.

A quelques kilomètres de sa destination, Dylan s’arrête une dernière fois: il a rempli sa mission. “Il a fallu une vingtaine de minutes, et là pour les scanner ça va me prendre une petite minute via l’application“, conclut le navetteur-livreur.

Après un mois d’exploitation, Hytchers a déjà séduit 2.000 navetteurs. Après Anvers, Bruxelles et Liège, les concepteurs de l’application souhaitent la développer sur l’ensemble de la Belgique.